PLAN VIGIPIRATE « SÉCURITÉ RENFORCÉE – RISQUE ATTENTAT » MAINTENU SUR LE TERRITOIRE NATIONAL

, ,
PLAN VIGIPIRATE « SÉCURITÉ RENFORCÉE – RISQUE ATTENTAT » MAINTENU SUR LE TERRITOIRE NATIONAL

En application du plan VIGIPIRATE, l’ensemble du territoire national est maintenu au niveau « sécurité renforcée-risque attentat ». Cette posture s’applique depuis le 23 juin 2017 et prend en considération les vulnérabilités propres à la période estivale. Elle demeure en vigueur jusqu’à la rentrée scolaire du 4 septembre 2017.

 


La direction générale de la sécurité civile et de la gestion de crise (DGSCGC) du ministère de l’Intérieur en collaboration avec le Service d’information du Gouvernement (SIG) ont travaillé au développement d’une application mobile d’alerte des populations sur smartphone : « SAIP« , pour Système d’Alerte et d’Information des Populations.

A quoi sert-elle ?

Dans sa phase initiale, cette application, gratuite pour l’usager, permet d’être avisé, via une notification sur son smartphone, d’une alerte en cours suite à une suspicion d’attentat ou d’événements exceptionnels de sécurité civile (alerte nucléaire, produits dangereux, rupture d’ouvrage hydraulique) susceptibles de résulter d’un attentat.

Une seconde phase, prévue dans les prochains mois (par mise à jour de l’application), prendra en compte tous les risques majeurs et les messages de vigilance. En plus des messages d’alerte géolocalisés, l’application délivre également les conseils comportementaux et consignes à respecter en fonction de la nature de l’alerte et de la zone où l’on se trouve.

Comment fonctionne t-elle ?

Pour recevoir des alertes dans une zone où un risque vient d’être détecté par les autorités, il est demandé à l’utilisateur d’accepter d’être « géolocalisé ». Néanmoins, contrairement aux applications classiques utilisant la fonction de géolocalisation, aucune remontée d’information n’est opérée à partir du téléphone : l’anonymat du citoyen est assuré grâce à une technologie innovante, brevetée et française. Les terminaux mobiles ne font remonter aucune position géographique ou identité vers les serveurs informatiques.

L’application permet également à l’utilisateur, même non géolocalisé, de recevoir des notifications d’alertes de zones prédéterminées différentes. Il est ainsi possible d’enregistrer jusqu’à huit zones géographiques (codes postaux, communes) pour permettre à chacun d’être informé en cas d’alerte chez un proche, par exemple.

Comment réagir en cas d’alerte ?

Pour une alerte « autour de vous » : 
Vous recevez une notification. Selon le type de l’alerte, celle-ci peut être accompagnée d’un son de sirène afin d’attirer instantanément votre attention. En cliquant sur la notification ou en ouvrant l’application SAIP, vous pourrez prendre connaissance du message d’alerte délivré et des consignes de sécurité. Prenez-en connaissance avec sang-froid et réagissez en conséquence.

Pour une alerte « dans vos lieux »
Vous recevez une notification sur votre mobile. Après avoir cliqué sur la notification ou ouvert votre application SAIP, prenez connaissance du risque en cours et partagez-le avec vos proches susceptibles d’être présents dans ces lieux.

Soyez ainsi un ambassadeur des messages d’alerte et aidez-nous à les diffuser. Vous avez la possibilité de partager sur vos réseaux sociaux (Twitter et Facebook) ces alertes et de participer activement à la viralisation de messages de sécurité.


 

Compétences

Posté le

27 juin 2017