ESBLY STREET ART : LES TRICOTEUSES A L’HONNEUR !

, ,
ESBLY STREET ART : LES TRICOTEUSES A L’HONNEUR !

Après une première édition réussie devant la place de la mairie en juin 2016, le projet Esbly Street Art proposé par l’Espace Jeunesse et soutenu par le Conseil Départemental a réunit aux côtés des élus, vendredi 5 octobre dernier, les 25 « tricoteuses » qui se sont associées au projet.
Plus de 25 000 mailles tricotées et plus de 120 pièces ont été assemblées.
Un grand MERCI aux associations Familles Rurales, Partage d’Espoir, Oxygène, et le Cercle d’Etude et de Culture d’Esbly qui ont, une nouvelle fois, répondu présentes à cet appel de l’Espace Jeunesse.
La touche de laine sur les arbres qui nous entourent s’invite sur un décor qu’il aura fallu des années à façonner. Pour ceux qui se souviennent, il fut un temps où la ville était coupée en deux par un simple feu tricolore. La construction de ce rond-point qui rapproche aujourd’hui les Esblygeois, fut progressivement mise en valeur par le travail du service « Espaces verts » de la commune. Un chantier de longue haleine qui participe à entretenir le caractère rurbain d’Esbly, petite ville à la campagne.
Le projet « Yarn bombing » s’inscrit dans cette logique qui tente d’humaniser la ville, de changer le regard que l’on porte sur elle… de surprendre ! Ce projet, décidément très intergénérationnel, est salué par toutes les tranches d’âges, petits et grands.
Merci aux jeunes de l’Espace Jeunesse qui ont apporté, eux-aussi, leur touche de couleur au quartier de la place de l’Église. En tout, ce sont 95 potelets anti-stationnement et 6 barrières qui ont été métamorphosés. Là aussi, les jeunes se mettent au service de leur ville et revisitent leur cadre de vie. Ils s’appellent : Audrey, Driss, Noha, Meg, Marine, Chloé, Lucas, Elimane, Mathis, Aurélia, Sawn, Lina, Wiam, Nicolas, Souleimane, Baptiste, Mathéo.